Découvrez nos 26 principales perspectives pour la France dans cette Charte des Patriotes. 

Charte des Patriotes – nos 26 perspectives pour la France

 


 

Les Patriotes proposent à tous les Français, en dépassant le clivage entre droite et gauche, de se rassembler pour l’indépendance nationale, le progrès social, la solidarité et la promotion du modèle culturel français, dans la pleine application des principes de la République.

Les Patriotes pensent que le patriotisme est une idée ouverte, moderne et généreuse, la meilleure clef pour répondre aux défis du xxie siècle : environnementaux, technologiques, sociétaux, culturels, économiques, sociaux… Contrairement aux idéologies, le patriotisme est pragmatique parce qu’il s’appuie sur la nation, seule réalité qui permette à la démocratie, au progrès et à la solidarité collective de s’épanouir.

La République garantit à chacun les conditions matérielles et intellectuelles nécessaires à son épanouissement.

 


Nos perspectives pour la France

  1. Les Patriotes veulent dire la vérité sur l’Union européenne. Depuis des dizaines d’années, les politiques font croire qu’elle est réformable, ce qui est systématiquement démenti par les textes et la réalité. C’est pourquoi seul un Frexit organisé avec méthode sur la base de l’article 50 du Traité sur l’Union européenne permettra au peuple de retrouver sa liberté et à la France sa souveraineté. Aucune disposition juridique et aucune juridiction ne doivent être supérieures à la Constitution de la République et à la loi votée selon les dispositions de celle-ci. Grâce au Frexit, la France pourra se libérer des mauvaises directives européennes (comme celle sur le détachement des travailleurs), des mauvais traités commerciaux (comme le CETA) et des mauvaises politiques (comme la suppression des frontières économiques et territoriales). Sans souveraineté, la politique n’est que communication et vaines promesses. Avec la souveraineté, la politique retrouve sa finalité d’action. En se libérant de l’Union européenne, la France pourra de nouveau coopérer avec toutes les nations du monde.
  2.  

  3. Les Patriotes œuvrent pour une nouvelle démocratie, dans laquelle le peuple ne sera plus méprisé mais appelé à s’exprimer régulièrement par référendum, y compris d’initiative populaire. Le mode de scrutin proportionnel sera généralisé pour permettre à tous les courants d’idées d’être représentés. Les institutions seront dépoussiérées : utilisation des nouvelles technologies pour dialoguer directement avec les citoyens, réduction du nombre d’élus rémunérés, suppression du Sénat, des Conseils économiques, sociaux et environnementaux, des Conseils régionaux, revalorisation de ces espaces de démocratie vivante de proximité que sont les communes et du rôle du maire.
  4.  

  5. Les Patriotes promeuvent l’aménagement du territoire et les grands travaux qui connectent la France au xxie siècle, dans le respect de l’environnement. L’aménagement du territoire se traduit notamment par le maintien et le développement des services publics dans la ruralité, les petites villes et les banlieues. La puissance publique doit veiller à la revitalisation du tissu industriel et économique en métropole comme en Outre-Mer.
  6.  

  7. Les Patriotes sont convaincus que la France, possédant le premier domaine maritime du monde, doit bâtir une ambitieuse politique de la mer. Nos compatriotes d’Outre-Mer en seront les premiers acteurs et bénéficiaires.
  8.  

  9. Les Patriotes favorisent une économie verte économe en énergie et en émission de CO2, produite localement, et une agriculture respectueuse de l’environnement, afin de réaliser une transition écologique complète. L’État stratège, en partenariat avec les acteurs privés, impulse cette économie durable, créatrice d’emplois, préservant la nature, la sécurité alimentaire et la santé publique.
  10.  

  11. Les Patriotes ambitionnent d’être un grand mouvement politique de défense des animaux, êtres sensibles. Leur bien-être ne saurait dépendre des seuls caprices des êtres humains. Les Patriotes demandent notamment des conditions d’abattage dignes, la fin des fermes-usines, la réduction massive des expérimentations sur les animaux, la fin de la corrida, de la chasse à courre et d’autres pratiques cruelles, et soutiennent les associations qui recueillent les animaux abandonnés.
  12.  

  13. Les Patriotes se battent pour le plein-emploi et des revenus convenables pour tous. Pour cela, la France doit choisir le patriotisme économique pour relocaliser la production et protéger son économie de la concurrence déloyale, en se donnant les moyens nécessaires, à commencer par une nouvelle monnaie nationale et un investissement massif dans la recherche et l’innovation. Le développement des petites et moyennes entreprises, de l’artisanat et du commerce, qui forment le tissu économique du pays, est une priorité.
  14.  

  15. Les Patriotes, lassés par le gaspillage de l’argent du contribuable, prônent une politique budgétaire responsable où chaque dépense publique sera évaluée de façon rigoureuse à tous les niveaux de l’administration.
  16.  

  17. Les Patriotes s’engagent pour une société de la dignité humaine où le progrès économique et social effacera progressivement les inégalités, notamment de revenus (petits salaires, petites retraites), mettra fin au mal-logement et permettra de pérenniser la retraite par répartition. Les dernières lois Travail seront abrogées au profit d’une législation juste et protectrice.
  18.  

  19. Les Patriotes sont convaincus que la France a vocation à être une grande puissance agricole. Dans cette perspective, la maîtrise de la politique agricole est indispensable pour retrouver notre indépendance alimentaire et pour que les agriculteurs et les éleveurs vivent de leur travail, tout en produisant une nourriture saine et de qualité.
  20.  

  21. Les Patriotes considèrent que l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines fait partie de l’identité de la France, notamment selon le principe : à travail égal salaire égal. La sécurité, la liberté et la tranquillité des femmes sur tout le territoire et en tout temps doivent être garanties.
  22.  

  23. Les Patriotes, pour assurer l’avenir et la prospérité de la société française, misent sur une politique familiale généreuse attentive au niveau des allocations et aux infrastructures de la petite enfance (crèches, garde à domicile, assistantes maternelles…).

  24.  

  25. Les Patriotes ont l’ambition de remettre sur pied une politique de santé ambitieuse assurant à tous sur l’ensemble du territoire national un accès aux soins rapide et de qualité. Ils veulent miser sur l’innovation, la chasse au gaspillage et le bras de fer avec les laboratoires afin de mieux rembourser les patients et d’investir dans l’hôpital public et les maisons de santé. La dépendance doit faire l’objet d’une nouvelle branche de la Sécurité sociale pour être prise en charge avec efficacité. Le tiers payant doit être généralisé. La générosité de la France doit s’exercer en particulier envers nos compatriotes en situation de handicap.

  26.  

  27. Les Patriotes sont attachés à une école qui transmette correctement les savoirs fondamentaux, la langue française, la fierté d’être Français, la laïcité et les valeurs de la République. Ils défendent l’égalité des chances qui passe par la méritocratie républicaine et permet de relancer l’ascenseur social. L’école est un lieu qui favorise le goût de l’effort sous l’autorité et dans le respect des enseignants.

  28.  

  29. Les Patriotes veulent assurer à la France son indépendance et sa prospérité par la recherche scientifique et technique dans tous les secteurs stratégiques comme le spatial, l’énergie, l’aéronautique, le numérique, l’intelligence artificielle, les biotechnologies… À cet effet, la France doit profondément rénover son université et mieux connecter son système d’enseignement supérieur, y compris les grandes écoles, à son industrie nationale.

  30.  

  31. Les Patriotes défendent une politique de bien-être au travail qui passe par la formation professionnelle, l’apprentissage, les plans de carrière et les politiques de ressources humaines afin de donner du sens et un sentiment de justice aux efforts de chacun.

  32.  

  33. Les Patriotes rappellent qu’est citoyen français, avec tous les droits et devoirs fixés par la loi, celui qui est Français, sans distinction de croyance, d’origine, de couleur de peau ou d’orientation sexuelle. La citoyenneté s’acquiert par filiation ou par naturalisation au mérite.

  34.  

  35. Les Patriotes estiment que tout citoyen doit contribuer aux charges communes par une fiscalité équitable en fonction de ses revenus et de son patrimoine. En conséquence, ils allégeront l’impôt des classes moyennes et l’augmenteront pour les plus riches, notamment par le rétablissement de l’ISF. Le retour de la croissance économique se traduira par une baisse de la TVA. Appliqué au monde de l’entreprise, ce principe entraînera l’allégement de la charge fiscale des petites et moyennes entreprises et une pénalisation des grands groupes qui pratiquent l’évasion fiscale.

  36.  

  37. Les Patriotes cherchent la concorde et combattent à cette fin toutes les formes de discriminations, y compris celles dites positives, qui n’ont pour effet que de créer de la haine et de monter les Français les uns contre les autres.

  38.  

  39. Les Patriotes défendent la liberté individuelle contre les pressions et les intimidations de tout groupe. Ils sont favorables au respect de la laïcité, y compris à l’université et dans les entreprises. En luttant contre l’islamisme, la République permet notamment aux Français musulmans de pratiquer leur religion sans risquer d’être assimilés à cet extrémisme.
  40.  

  41. Les Patriotes estiment que l’immigration doit être fortement réduite pour préserver la traditionnelle capacité d’assimilation de la France et son équilibre économique, social et culturel. Pour cela, notre pays doit avoir une politique d’immigration sérieuse, impossible dans le cadre de l’Union européenne, par définition laxiste et sans frontières. L’immigration illégale ne peut être tolérée dans un État de droit, en métropole comme en Outre-Mer. La France assure la solidarité de la nation à l’ensemble de ses ressortissants et des étrangers en situation régulière et respectueux de la loi. L’AME doit être supprimée et remplacée par un dispositif de prise en charge des urgences vitales et des risques épidémiques.
  42.  

  43. Les Patriotes sont favorables à une grande politique de la culture et du patrimoine. Ils veulent donner à chacun accès aux trésors de la culture française, à un grand nombre de langues étrangères et anciennes et mettre en valeur le patrimoine national et local. La France doit stimuler la création française et résister à l’américanisation. À cet effet un grand ministère des Affaires culturelles doit voir le jour. En outre, elle doit développer la francophonie avec les autres pays concernés.
  44.  

  45. Les Patriotes défendent les grandes libertés collectives et souhaitent l’épanouissement de chacun dans un respect scrupuleux des libertés individuelles. Le gouvernement doit se concentrer sur les grands problèmes de la nation et laisser à la société le soin de définir son modèle de société, par des outils comme le référendum d’initiative populaire. Selon cette philosophie, Les Patriotes respectent les derniers choix de société comme le mariage pour tous.
  46.  

  47. Les Patriotes veulent rétablir la sécurité en France en renforçant la police, la gendarmerie, les douanes, le renseignement et en dotant notre pays des moyens juridiques pour lutter contre la menace du terrorisme et les idéologies qui le favorisent, comme l’islamisme. À cette fin, la France doit retrouver ses frontières nationales, rétablir la double peine et démanteler les filières du crime organisé.
  48.  

  49. Les Patriotes estiment que la France doit être une grande puissance militaire pour la Paix dans le monde et la défense de nos intérêts nationaux. Il faut consacrer immédiatement 2 % de notre PIB au budget de la Défense et tendre vers les 3 %, ainsi que développer et soutenir son industrie nationale de Défense. Pour garantir notre indépendance politique, la France doit sortir du commandement intégré de l’OTAN et refuser tout projet d’armée européenne dont les premières victimes risquent d’être les peuples européens eux-mêmes.
  50.  

  51. Les Patriotes, pour réduire les flux migratoires et permettre aux femmes et aux hommes de vivre heureux dans leur pays, engagent la France dans une politique de coopération et de développement extrêmement concrète. Elle doit tendre à y employer 0,7 % de son PIB. Elle veille ainsi à ne pas favoriser la fuite des compétences.

  52.