Les Patriotes demandent une réforme de la chasse et une meilleure protection pour les animaux sauvages et les espèces menacées

Communiqué de presse de Sophie MONTEL
Députée française au Parlement européen,
Vice-présidente Les Patriotes.

 

Dans un sondage Ifop publié aujourd’hui, les Français désavouent de plus en plus les pratiques de chasse. 79% des Français sont ainsi favorables à la réduction de la période de chasse, un chiffre en constante progression. 84% des Français souhaitent également l’interdiction immédiate de la chasse à courre et 89% se prononcent contre la chasse aux trophées.
 

Ces chiffres viennent confirmer les grandes attentes des Français en matière de protection animale, ainsi que leur attachement à la protection des animaux sauvages et des espèces menacées.
 

Les Patriotes sont un grand mouvement de défense des animaux : au delà des conditions d’abattage dignes dans les abattoirs et de la fin des fermes-usines, ils demandent que les pratiques cruelles de chasse soient interdites.
 

La chasse à courre est à ce sujet une pratique moyenâgeuse, qui stresse et fait énormément souffrir l’animal, comme en témoigne l’abattage d’un cerf dans une propriété privée de l’Oise en octobre dernier. La France doit donc l’interdire, comme l’ont fait d’autres pays, tel que le Royaume-Uni par exemple.
 

La législation encadrant l’importation des trophées de chasse à l’issue d’un voyage à l’étranger doit également être revue : aujourd’hui, l’importation de trophées d’espèces non-protégées en France est toujours possible, à quelques exceptions près. La chasse aux trophées fait pourtant peser d’importantes menaces sur la biodiversité mondiale et est notamment responsable de l’extinction progressive des éléphants d’Afrique. Il est très important que la France mène sur cette question une réelle diplomatie environnementale afin de protéger la diversité de la faune mondiale.
 

Enfin, Les Patriotes se prononcent pour l’interdiction de la chasse le dimanche, comme le prévoyait la loi Voynet en 2000, avant son abrogation en 2003. De plus en plus de Français ne se sentent pas en sécurité dans les forêts et 60% des accidents de chasse ont lieu le dimanche, quand ces espaces sont fréquentés par les familles, les enfants et les promeneurs.
 

La France est le pays qui a la plus grande étendue de chasse en Europe : les chasseurs doivent pouvoir continuer à chasser, notamment pour réguler certaines espèces et protéger la biodiversité. Mais les 98,5% de Français qui ne sont pas chasseurs doivent pouvoir se réapproprier la nature et se balader sereinement dans les forêts.