Journée d’action des fonctionnaires : le soutien des Patriotes.

 

 

Aujourd’hui, toutes les organisations syndicales, unies, appellent les agents publics et fonctionnaires à faire grève. Une telle unité syndicale ne s’était pas vue depuis dix ans. Elle est justifiée. La fonction publique sert de variable d’ajustement budgétaire : règles de non-remplacement ne tenant aucun compte des besoins, gel du point d’indice, missions toujours plus lourdes et complexes à réaliser avec des moyens toujours moins importants, hausse de la CSG… L’austérité pèse lourdement sur les agents.

 

De plus, on transforme peu à peu le cœur de leur mission. Il ne s’agit plus pour eux d’être au service de leurs concitoyens, mais de faire du chiffre, du résultat, et de remplir une paperasse sans cesse plus importante pour justifier la moindre dépense, même la plus évidente.

 

Obéissant aux recommandations de la Commission européenne, les gouvernements successifs ont ainsi créé les conditions du délitement des services publics, incapables désormais de remplir correctement leur rôle. L’étape suivante sera bien évidemment de les faire disparaître au profit d’entreprises privées et de remplacer la logique de service par celle du profit.

 

Les Patriotes dénoncent la perversité du libéralisme radical qui prévaut à Bruxelles et ses conséquences désastreuses pour les agents et les usagers des services publics. Nous devons rendre à nos agents les moyens d’accomplir leurs missions et la fierté de travailler au service du bien commun. Nous refusons la politique de M. Macron et nous soutenons la journée d’action de ce dix octobre. Mais nous demandons à tous ceux qui y participent de bien prendre conscience que rien ne pourra s’améliorer durablement tant que la France restera prisonnière d’une tutelle européenne profondément incompatible avec le modèle social que nous avons tous construit ensemble au fil des générations.

 

Sauvons nos services publics, libérons-nous de l’UE pour pouvoir le faire.