Crise à Mayotte : l’urgence d’agir.

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

La crise sécuritaire et migratoire que connaît Mayotte est d’une ampleur gravissime. Le mouvement de protestation des habitants de l’île, qui s’amplifie chaque jour, ne peut rester plus longtemps sans réponse. Les Patriotes comprennent ce mouvement populaire et lui apportent leur plein et entier soutien.

 

Bien sûr, les éléments de cette crise ne datent pas d’hier et l’inaction de tous les gouvernements depuis des décennies rend l’ensemble des partis qui se sont succédé au pouvoir co-responsables de la situation.

 

Hélas, Emmanuel Macron semble être sur la même ligne. La négligence très grave du président de la République sur ce sujet, dont il s’amusait encore il y a peu en évoquant les « kwassa-kwassa » et dont certains députés ignorent jusqu’à l’existence même comme Claire O’Petit, risque d’avoir des conséquences terribles.

 

Mayotte est aujourd’hui au bord de l’explosion sociale. Plus aucun service ne fonctionne normalement et dignement : ni la santé, ni l’école ni les administrations.

 Des mesures d’exception doivent donc être prises pour rétablir la sécurité et l’ordre républicain sur l’île, impliquant l’intervention de l’armée, notamment pour contrôler les abords de l’île et enrayer les flux migratoires. Par ailleurs, il est évident que certaines dispositions du droit du sol doivent être suspendues localement, et ce sans délai, dès lors que celles-ci ont pour effet d’attirer une immigration massive absolument ingérable.

 

Mayotte est en voie de tiers-mondisation. Il est indigne qu’un département français soit laissé dans un tel état d’abandon. Il y a urgence à ce que le gouvernement prenne conscience du désastre qui se joue et agisse enfin.