Communiqué de presse de Florian Philippot

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

Non à la reconnaissance officielle du drapeau et de l’hymne de l’UE – Oui à leur retrait conformément à la volonté populaire

 

Emmanuel Macron a annoncé aujourd’hui qu’il ferait prochainement une déclaration permettant la reconnaissance par la France du drapeau de l’Union Européenne et de son hymne.
Outre la portée juridique nulle de ce type de déclaration, qui ne vaut pas plus que le bruit éphémère d’un discours, cette déclaration est sur le principe une véritable trahison du vote du peuple souverain exprimé par référendum le 29 mai 2005.
Ce jour là en effet, les Français avaient à près de 55% rejeté le projet de Constitution pour l’Europe, qui contenait notamment ce drapeau et cet hymne.
Nous rappelons aussi au président de la République que la Constitution française dans son titre premier “De la souveraineté”, article 2, ne reconnaît que le drapeau tricolore bleu, blanc, rouge comme emblème national et “La Marseillaise” comme hymne national.
Tenant compte de cet article, et surtout du vote de 2005, non seulement la France ne peut pas reconnaître l’hymne et le drapeau de l’UE, mais elle devrait normalement procéder au retrait du second des bâtiments officiels et s’interdire de faire résonner le premier lors d’événements officiels.
La République a son drapeau, c’est notre drapeau national. L’oligarchie financière a le sien, c’est celui de l’UE. Ne laissons pas cette dernière prendre le pouvoir.