Communiqué de Florian Philippot

Communiqué de presse de Florian Philippot,

Député français au parlement européen,

Président des Patriotes.

 

Après Alstom, Macron lâche STX : une nouvelle trahison des intérêts industriels français.

 

24 heures après avoir abandonné Alstom et ses TGV à leur concurrent allemand Siemens, Emmanuel Macron autorise la prise de contrôle des chantiers STX de Saint-Nazaire par leur concurrent italien Fincantieri.

Pourtant, il y a quelques semaines, le gouvernement avait nationalisé ces chantiers au motif qu’il fallait les protéger de ce concurrent aux intentions potentiellement hostiles.

Le revirement de l’exécutif est donc aussi incompréhensible qu’inquiétant.

Il traduit cependant en acte le discours sur l’Europe prononcé hier par M.Macron à la Sorbonne, au cours duquel le président de la République a expliqué que la France ne devait plus défendre ses intérêts nationaux.

Au nom de la défense de l’emploi, de nos savoir-faire et de notre industrie, Les Patriotes exigent que le gouvernement révise en urgence sa position. Il doit utiliser le décret « Montebourg » de 2014 pour bloquer les opérations organisant le rachat de nos fleurons nationaux par leurs concurrents étrangers. Toute autre politique constituerait une trahison pure et simple de nos intérêts industriels et stratégiques.