Amiens : du concret et non l’imposture Macron !

Amiens : du concret et non l’imposture Macron !

La visite d’Emmanuel Macron sur le site de Whirlpool d’Amiens n’est qu’un énième numéro de communication qui ne masquera ni les carences de l’offre de reprise du site, ni les dégâts d’une politique globale ne permettant en rien de réindustrialiser la France.

Sur le cas du site de Whirlpool d’Amiens, de nombreux points d’interrogation demeurent, notamment quant à la pérennité des activités du repreneur en 2018, mais aussi sur le sort qui sera réservé aux salariés du principal sous-traitant, la société Prima.

A Amiens, Emmanuel Macron navigue donc entre la posture et l’imposture.

Le Président de la République n’a en effet aucun plan, aucune politique réelle, pour réindustrialiser la France. Et pour cause, cela n’est ni son objectif ni sa priorité, comme l’ont montré tout récemment les abandons de deux de nos fleurons industriels (Alstom et les Chantiers de Saint-Nazaire) à leurs concurrents étrangers.

De même, en affichant son intention d’aggraver la zone euro qui asphyxie notre économie et d’accompagner tous les traités de libre-échange négociés dans le dos des Français et contraires à leurs intérêts, Emmanuel Macron ne va faire que renforcer les ravages des politiques européennes sur notre économie en générale et notre industrie en particulier.

Pour réindustrialiser la France, il faut donc traiter les origines du mal. A cet effet, Les Patriotes portent un projet clair et cohérent. Il faut reprendre à l’Union européenne notre souveraineté économique et commerciale, abandonner l’euro, renforcer intelligemment les protections de notre marché face à la concurrence déloyale internationale et mettre en place un véritable Etat stratège, à même de conduire une politique industrielle ambitieuse, en soutien aux secteurs d’avenir.

 

Florian Philippot,

Député français au Parlement européen

Président des Patriotes